Scene stealing/Ravir la scène : le programme PUF soutient un projet sur le théâtre de la première modernité

L’Institut de Recherche sur la Renaissance, l’Age Classique et les Lumières (UMR 5186 CNRS) porte avec l’Université de Georgia (USA) le projet Scene stealing/Ravir la scène cofinancé par le programme Partner University Funds (Fondation FACE et Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats Unis).

Le projet vise à développer des collaborations scientifiques entre les deux universités autour du théâtre de la première modernité et ses appropriations contemporaines, notamment sur scène et à l’écran.

Financement : Partner University Funds, 101 621€ pour le projet, dont 49 266€ pour l’UPVM